Urgence Liban

Urgence
Faire un don
Faire un don
Faire un don
Faire un don
Fermer
Alliance Urgences - Unis face à l'urgence
L’Alliance Urgences lance des campagnes de collecte uniquement en cas d’urgence humanitaire (par exemple catastrophe naturelle, conflit, famine…) sur le principe d’un don affecté à une urgence.
Vous pouvez laisser votre adresse mail pour être averti du lancement de notre prochaine campagne d’urgence.
Urgence Rohingyas
Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Urgence Rohingyas

Depuis leur exode massif du Myanmar à l’été 2017, près d’un million de Rohingyas sont réfugiés dans des camps au Bangladesh et vivent dans des conditions de détresse humanitaire. Il est plus que jamais urgent de leur venir en aide.

Je donne
Je donne

Contexte

Parmi les pays les plus densément peuplés et les plus pauvres au monde, le Bangladesh accueille depuis août 2017 près d’un million de réfugiés Rohingyas. Des hommes, des femmes et des enfants qui n’ont eu d’autre choix que de fuir le Myanmar pour échapper aux violences qui ont ravagé leurs villages, leurs familles… Ils vivent depuis dans des conditions extrêmement difficiles, principalement dans de gigantesques camps situés dans le district de Cox’s Bazar. Cette région, très exposée aux catastrophes naturelles, renforce la situation d’urgence humanitaire.

Face au prolongement de l’urgence humanitaire, l’Alliance Urgences lance un appel commun aux dons pour permettre à ses membres, Action Contre la Faim, CARE, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International de maintenir leurs actions sur place :

  • Accès aux soins
  • Accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement
  • Lutte contre la malnutrition
  • Accès à un abri
  • Accès à l’éducation
  • Protection

Nos actions sur le terrain

Alliance Urgences a identifié les priorités humanitaires à adresser par ses membres dans le cadre de leurs interventions opérationnelles. Ces priorités font l’objet d’un programme humanitaire qui détermine le lieu de notre action (Bangladesh, district de Cox’ Bazar), sa nature (accès aux soins, à l’eau potable, lutte contre l’insécurité alimentaire, protection…) et ses bénéficiaires (communautés réfugiées et hôtes).

Les fonds collectés par l’Alliance Urgences sont répartis entre nos 6 membres afin qu’ils répondent à ces missions :

28.5%
28.5%
Action Contre la Faim
Care France
5.7%
5.7%
27.5%
27.5%
Handicap International
Solidarités International
2.8%
2.8%
28.1%
28.1%
Médecins du Monde
Plan International
7.4%
7.4%

Action Contre la Faim

Présente au Bangladesh depuis 2007, Action contre la Faim aide les communautés d’accueil et les réfugiés dans les camps officiels et de fortune. Dans le district de Cox’s Bazar, ACF a mis en place une réponse multisectorielle à l’urgence, dans le but de répondre aux besoins des réfugiés et des résidents bangladais. Des activités dans les domaines de la nutrition et de la santé ont été lancées, de même que des activités pour améliorer la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. L’association soutient 100 centres de santé mettant en place des programmes de traitement de la malnutrition aiguë sévère en ambulatoire. Parallèlement, nos équipes continuent leurs activités de réduction des risques au Bangladesh, l’un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et au changement climatique.

Care France

Depuis près de trois ans, CARE travaille dans les camps de réfugiés au Bangladesh et fournit de l’aide à près de 200 000 personnes, à travers des abris d’urgence, un soutien médical, de l’eau potable, des installations d’assainissement (construction et entretien de latrines), des kits d’hygiène pour les femmes et les filles, et d’autres services de secours. L’accent est également mis sur la cohésion entre les communautés bangladaises et les populations réfugiées, ainsi que sur la préparation aux catastrophes naturelles qui menacent les camps : cyclones, inondations, notamment en période de mousson.

Nos équipes apportent une attention toute particulière aux femmes et aux filles, vulnérables aux violences sexuelles. Beaucoup d’entre elles en ont été victimes dans leur pays d’origine, et le risque est encore présent dans le camp de réfugiés. C’est pourquoi CARE les sensibilise à leurs droits, leur apporte un soutien psychologique et médical et met en place des programmes de lutte contre les violences au sein du camp.

Handicap International

Présente auprès des réfugiés Rohingyas dès 2007, l’association a été une des premières à répondre à l’afflux massif de réfugiés fuyant le Myanmar en 2017. Dans les camps, à travers des équipes mobiles, l’ONG identifie les personnes les plus vulnérables. Elle dispense des soins de réadaptation, distribue des aides à la mobilité et apporte un soutien psychologique aux réfugiés. En outre, elle met en œuvre des activités de protection à destination des enfants et des personnes les plus vulnérables. Enfin, elle appuie les acteurs humanitaires en vue de rendre leurs activités plus inclusives et leur fournit des solutions logistiques mutualisées (transport, stockage).

Solidarités International

Présentes depuis près de 10 ans dans la zone de Teknaf, située dans le sud du district de Cox Bazar, les équipes de Solidarités International  fournissent un accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement aux populations réfugiées et hôtes les plus vulnérables : grâce à la construction, la réhabilitation et l’entretien d’infrastructures (puits, latrines…)  ou via des techniques de purification domestique, mais aussi grâce à la distribution de kits d’hygiène et à la mise en place de campagnes de sensibilisation à l’hygiène et de gestion des déchets. Elles mettent également en place des activités agricoles, génératrices de revenus et de travail contre paiement, ainsi que des projets de réduction des risques de catastrophes consistant à sensibiliser, former et préparer les deux communautés à faire face aux risques élevés de désastres naturels dans la région.

Médecins du Monde

L’association humanitaire Médecins du Monde intervient au Bangladesh depuis 2017. Avec deux partenaires locaux, elle améliore l’accès aux soins des réfugiés rohingyas et des populations hôtes dans la région de Cox’s Bazar. L’objectif des équipes et des associations avec lesquelles elle collabore est de fournir des soins de santé primaire mais aussi de prendre en charge les violences liées au genre et les souffrances psychologiques de ces personnes déracinées.

À Gazipur, près de Dacca, MdM vient en aide au partenaire local BNLWA en fournissant des services médicaux et de soins de santé mentale dans un refuge pour victimes de violence liée au genre. L’association soutient également des actions en justice pour que les victimes puissent porter plainte.

Plan International

Les équipes de Plan International se mobilisent dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh pour venir en aide aux enfants réfugié.e.s, à leurs familles et à leurs communautés, afin d’améliorer l’accès à l’éducation et à la protection.

Une attention particulière est portée aux besoins des filles, les plus vulnérables en pareil contexte de crise humanitaire : sensibilisation, formation et lutte contre la traite des enfants, les mariages forcés et les abus sexuels. Les enfants et les jeunes sur place sont fortement mobilisé.e.s dans tous les projets qui les concernent.

Enfin, l’ONG accompagne également les communautés hôtes et travaille avec elles – notamment à Teknaf, au sud du Bangladesh.

Action Contre la Faim
28.5%

Présente au Bangladesh depuis 2007, Action contre la Faim aide les communautés d’accueil et les réfugiés dans les camps officiels et de fortune. Dans le district de Cox’s Bazar, ACF a mis en place une réponse multisectorielle à l’urgence, dans le but de répondre aux besoins des réfugiés et des résidents bangladais. Des activités dans les domaines de la nutrition et de la santé ont été lancées, de même que des activités pour améliorer la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. L’association soutient 100 centres de santé mettant en place des programmes de traitement de la malnutrition aiguë sévère en ambulatoire. Parallèlement, nos équipes continuent leurs activités de réduction des risques au Bangladesh, l’un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et au changement climatique.

Care France
5.7%

Depuis près de trois ans, CARE travaille dans les camps de réfugiés au Bangladesh et fournit de l’aide à près de 200 000 personnes, à travers des abris d’urgence, un soutien médical, de l’eau potable, des installations d’assainissement (construction et entretien de latrines), des kits d’hygiène pour les femmes et les filles, et d’autres services de secours. L’accent est également mis sur la cohésion entre les communautés bangladaises et les populations réfugiées, ainsi que sur la préparation aux catastrophes naturelles qui menacent les camps : cyclones, inondations, notamment en période de mousson.

Nos équipes apportent une attention toute particulière aux femmes et aux filles, vulnérables aux violences sexuelles. Beaucoup d’entre elles en ont été victimes dans leur pays d’origine, et le risque est encore présent dans le camp de réfugiés. C’est pourquoi CARE les sensibilise à leurs droits, leur apporte un soutien psychologique et médical et met en place des programmes de lutte contre les violences au sein du camp.

Handicap International
27.5%

Présente auprès des réfugiés Rohingyas dès 2007, l’association a été une des premières à répondre à l’afflux massif de réfugiés fuyant le Myanmar en 2017. Dans les camps, à travers des équipes mobiles, l’ONG identifie les personnes les plus vulnérables. Elle dispense des soins de réadaptation, distribue des aides à la mobilité et apporte un soutien psychologique aux réfugiés. En outre, elle met en œuvre des activités de protection à destination des enfants et des personnes les plus vulnérables. Enfin, elle appuie les acteurs humanitaires en vue de rendre leurs activités plus inclusives et leur fournit des solutions logistiques mutualisées (transport, stockage).

Solidarités International
2.8%

Présentes depuis près de 10 ans dans la zone de Teknaf, située dans le sud du district de Cox Bazar, les équipes de Solidarités International  fournissent un accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement aux populations réfugiées et hôtes les plus vulnérables : grâce à la construction, la réhabilitation et l’entretien d’infrastructures (puits, latrines…)  ou via des techniques de purification domestique, mais aussi grâce à la distribution de kits d’hygiène et à la mise en place de campagnes de sensibilisation à l’hygiène et de gestion des déchets. Elles mettent également en place des activités agricoles, génératrices de revenus et de travail contre paiement, ainsi que des projets de réduction des risques de catastrophes consistant à sensibiliser, former et préparer les deux communautés à faire face aux risques élevés de désastres naturels dans la région.

Médecins du Monde
28.1%

L’association humanitaire Médecins du Monde intervient au Bangladesh depuis 2017. Avec deux partenaires locaux, elle améliore l’accès aux soins des réfugiés rohingyas et des populations hôtes dans la région de Cox’s Bazar. L’objectif des équipes et des associations avec lesquelles elle collabore est de fournir des soins de santé primaire mais aussi de prendre en charge les violences liées au genre et les souffrances psychologiques de ces personnes déracinées.

À Gazipur, près de Dacca, MdM vient en aide au partenaire local BNLWA en fournissant des services médicaux et de soins de santé mentale dans un refuge pour victimes de violence liée au genre. L’association soutient également des actions en justice pour que les victimes puissent porter plainte.

Plan International
7.4%

Les équipes de Plan International se mobilisent dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh pour venir en aide aux enfants réfugié.e.s, à leurs familles et à leurs communautés, afin d’améliorer l’accès à l’éducation et à la protection.

Une attention particulière est portée aux besoins des filles, les plus vulnérables en pareil contexte de crise humanitaire : sensibilisation, formation et lutte contre la traite des enfants, les mariages forcés et les abus sexuels. Les enfants et les jeunes sur place sont fortement mobilisé.e.s dans tous les projets qui les concernent.

Enfin, l’ONG accompagne également les communautés hôtes et travaille avec elles – notamment à Teknaf, au sud du Bangladesh.

Chiffres clés

1 000 000

réfugiés Rohingyas

55%

des réfugiés sont des enfants

142ème

sur 187 pour l’IDH

31,5%

de taux de pauvreté dans le pays

70%

de la population n’a pas accès à l’eau potable