URGENCE CORONAVIRUS

Urgence
Faire un don
Faire un don
Faire un don
Faire un don
Fermer
Oups !
Il n’est pas possible de faire un don en ce moment. L’Alliance Urgences lance des campagnes de collecte uniquement en cas d’urgence humanitaire (par exemple catastrophe naturelle, conflit, famine…) sur le principe d’un don affecté à une urgence.
Vous pouvez laisser votre adresse mail pour être averti du lancement de notre prochaine campagne d’urgence.
Pays
Écrit par
France
Corentin Fardeau
04.05.2020

Pénurie de produits, difficultés d’acheminements, manque de moyens : comment les ONG de l’Alliance Urgences s’adaptent

Fait extrêmement rare, la communauté internationale est confrontée à une crise sanitaire mondiale, mais les moyens pour y faire face sont très inégaux selon les pays.
Les ONG de l’Alliance Urgences mobilisées en Afrique, estiment que 5 300 000 masques sont nécessaires de toute urgence pour faire face à l’épidémie.
Pénurie de produits, difficultés d’acheminements, manque de moyens financiers et humains : sur le terrain, les membres d’Alliance Urgences mutualisent leurs moyens et adaptent leurs programmes pour faire face à ces nombreux obstacles, mais redoutent l’arrêt de certaines de leurs actions faute de matériels de protection suffisants.

Les associations humanitaires confrontées à la compétition mondiale de l’approvisionnement

Pour permettre aux pays les plus vulnérables de faire face à l’épidémie, 100 millions de masques et gants, 25 millions de respirateurs et 2,5 millions de tests de diagnostic seront nécessaires chaque mois selon l’Organisation Mondiale de la Santé. En Afrique uniquement, les ONG de l’Alliance estiment d’ores et déjà que plus de 5 millions de masques sont aujourd’hui nécessaires pour protéger les personnels soignants, les agents de santé communautaire et les travailleurs humanitaires du Covid-19.

Or, cette crise sanitaire mondiale entraîne une compétition très forte autour des mêmes produits – comme les gels, les masques – et pour la première fois, les ONG comme les acteurs privés sont en compétition avec les États. Face à l’explosion des demandes, les prix s’envolent, alors que la qualité n’est pas assurée et les garanties réduites.

« A la différence des urgences humanitaires que nous avons connues par le passé, nous sommes actuellement confrontés à un triple défi : une compétition féroce pour acheter les mêmes produits (masques, gels…) qui peuvent être réquisitionnés à tout moment par les États ; des transporteurs qui fonctionnent à minima ; et des pays qui ont pris des mesures drastiques de fermeture. Dans ce contexte très contraint, le travail commun de nos ONG pour être plus efficientes ensemble est fondamental », explique Florence Daunis, Directrice des Opérations de Handicap International, ONG membre d’Alliance Urgences.

Assurer la garantie de l’acheminement des produits jusqu’aux populations les plus vulnérables

Face à ce contexte, les ONG regroupées autour des membres d’Alliance Urgences s’organisent pour mutualiser leurs commandes en grand volume et rendre plus efficients leurs envois. Une mutualisation essentielle à l’heure où la concurrence mondiale est inédite :

« Groupage des commandes, des expéditions, affrètement d’avions en commun, plaidoyer auprès des autorités pour faciliter les procédures douanières… Face à un marché sous tension et des possibilités de transports restreintes, les membres d’Alliance Urgences se sont fédérés avec une dizaine d’ONG pour pouvoir acheter et envoyer, ensemble, le plus rapidement possible le matériel dont nos équipes ont besoin sur le terrain afin de lutter contre l’épidémie et continuer nos activités d’urgence. Alliance Urgences participe ainsi activement à coordonner  l’acheminement de matériel, -mais aussi de personnel- sur les terrains humanitaires pour 16 organisations », explique Fabrice Perrot, Directeur Logistique de Solidarités International, ONG membre d’Alliance Urgences.

Sur le terrain, fabrication de gel hydroalcoolique, de masques…

Sur le terrain enfin, les ONG d’Alliance Urgences s’adaptent là encore pour surmonter les défis logistiques auxquels elles sont confrontées et répondre aux nouveaux besoins.

« Certains membres se sont lancés dans la fabrication de gels hydroalcooliques, de masques ou encore de visières. A titre d’exemple : Handicap International réfléchit à utiliser ses imprimantes 3D, habituellement utilisées pour la fabrication de prothèses et d’orthèses, pour la production de visières et de masques. En Somalie, CARE travaille avec des fournisseurs de réseaux mobiles pour transmettre des messages de prévention Covid-19 à plus de 270 000 familles et ainsi atténuer les risques de transmissions », indique Renaud Douci, délégué général de l’Alliance Urgences.

Pour pouvoir protéger les personnels soignants et humanitaires, essentiels et en première ligne de la réponse, les ONG de l’Alliance Urgences demandent à l’ensemble de la communauté internationale de faire preuve de solidarité en facilitant l’exportation et l’importation d’équipements de protection. La pandémie est mondiale. Seule la solidarité en viendra à bout.

Contacts presse :
medias@allianceurgences.org – Fanny Mantaux (06 09 17 35 59) et Camille Nozières (07 86 00 42 75)

Alliance Urgences
L’Alliance Urgences est mobilisée pour répondre à l’urgence Coronavirus en France, tout comme dans les zones les plus vulnérables de la planète. Pour soutenir nos actions, nous avons lancé un appel à dons : 6 ONG, 1 clic, 1 don sur allianceurgences.org et au 01 70 84 70 92

Ensemble, nous sommes plus forts et complémentaires : Action Contre la Faim, CARE France, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International.